Anglais
Identifiant   Mot de passe
Location vacances Naturiste Location annuelle Vente Syndic Gestion Contact Alerte email


Saint-Martin / Saint-Barthélemy

Saint-Martin, en anglais Saint Martin, en né
erlandais Sint Maarten, est une île du nord-est des Antilles située à 250 km au nord de la Guadeloupe et 240 km à l'est de Porto Rico. D'une superficie de 93 km2, elle compte 75 000 habitants.
Population : 74 852 (1 janv. 2007)
Superficie : 87 km²
Longueur maximale : 13,4 km
Largeur maximale : 15,8 km
Sources Wikipédia

Saint Martin est une île magnifique, un lieu magique avec des plages de sables fins, des eaux turquoises et un soleil des caraïbes. Saint Martin est également appelée la friendly Island.

Elle fût découverte par Christophe Colomb au cours de son deuxième voyage, le 11 novembre 1493. Son sable blanc et la mer limpide ont fait de l’île de Saint-Martin une destination de rêve, mais l’île est aussi célèbre pour sa coexistence politique.

En effet La France et les Pays-Bas cohabitent sur 93 Km2 dans la plus grande harmonie. Le traité du partage signé le 13 mars 1648 n’a jamais été remis en cause. D’ailleurs jamais de douaniers ou de policiers à la frontière juste matérialisée par un simple panneau !

Saint-Martin est donc partagée d’Est en Ouest en deux parties – Terre basses et Grandes Terres qui sont reliées par deux 2troits cordons littoraux entourant l’étang salé de Simpson Bay – et joue un rôle de charnière entre les chaînes des Petites et des Grandes Antilles. La monnaie officielle est l’euro, de chaque côté de la frontière, mais le dollar reste cependant la monnaie la plus couramment utilisée. Certaines boutiques de la partie hollandaise n’acceptent que les dollars.




Aux Antilles, toute l’année, le soleil se lève entre 5 h et 6 h et se couche entre 18 h et 19 h

La mer est tiède : elle peut dépasser 29 °C de juillet à octobre et ne descend pas au-dessous de 24 °C durant la saison sèche.

Deux saisons se distinguent de février à avril, la saison sèche, appelée le « carême » ou haute saison, car c’est la plus agréable de l’année….

Pendant les mois d’été, de juillet à octobre, en revanche, c’est la saison humide :

- L’" hivernage ", juin et octobre étant des mois de transition qui peuvent être agréables. L’air (30 °C) est lourd et même étouffant lorsque les alizés.

– les vents dominants sur les Antilles, heureusement fréquents, ne rafraîchissent pas l’atmosphère, et les après-midi pluvieux.




Saint-Martin sait mettre les papilles en effervescence...

Sa gastronomie métissée, qui demeure un fleuron de Saint-Martin, est un mélange subtil de saveurs alliant innovation et tradition. L'île s'est créée ainsi une réputation internationale jamais démentie.

Le choix est grand entre poissons, langoustes et crustacés, viandes succulentes, les traditionnels barbecues, le tout mêlé aux épices locales, aux sauces créoles ou aux fruits tropicaux.

Bien souvent à Saint-Martin dîner au restaurant, c’est également faire une courte incursion en pays étranger : le décor, les arômes, les saveurs, et même l’accent du personnel de service vous transporte à des milliers de kilomètres…

Grandes tables renommées, petits bistros, restaurants traditionnels ou même lolos de plage, tous font de Saint-Martin, la capitale caribéenne de la gastronomie.




Saint-Barthéélemy est une île française des Petites Antilles et une collectivité d’outre-mer (COM) au sens de l'article 74 de la Constitution depuis le 15 juillet 2007[3].
Avant cette date, à laquelle le changement de statut a pris effet lors la première réunion du conseil territorial nouvellement élu, elle était une commune et un arrondissement, déépendant du département d’outre-mer de la Guadeloupe.
Elle est familièrement appelée Saint-Barth (ou St Barts par les anglophones). Ses habitants sont communément appelés Saint-Barths. Son code postal est le 97133 et son code officiel géographique (code Insee) est le 977 (ou 97701).



L'île a été découverte par Christophe Colomb, qui l'a baptisée ainsi en l'honneur de son frère Bartolomé, lors de son deuxième voyage en 1493. Il la revendiqua alors pour l'Espagne. A l'origine le nom caribéen de l'île était Ouanalao.

En 1648 eut lieu la première occupation par les Français, sur décision du commandeur Lonvilliers de Poincy. De 1651 à 1656, l'île est gouvernée par les chevaliers de Malte. Elle fut ensuite abandonnée jusqu'en 1659, date à laquelle elle redevient colonie française. Dotée d'un sol pauvre et d'un climat très sec, elle n'offre aucun potentiel économique, mais demeure cependant un enjeu stratégique dans le nord des Petites Antilles notamment de par son port naturellement protégé du Carénage. Les habitants y développent surtout la pêche, l'élevage de chèvres, la récolte de sel, la culture du coton et de l'indigo.





En 1784, l'île est cédée par Louis XVI au roi Gustave III de Suède contre un droit d'entrepôt à Göteborg. Les Suédois font de Saint-Barthélemy un port franc en 1785. En hommage au roi de Suède, le principal bourg de l'île (Le Carénage) est renommé Gustavia vers 1787. Une ordonnance de " Police générale " suédoise légifère l'esclavage à Saint-Barthélemy à partir de 1787 en lieu et place du Code Noir français ; l'esclavage y fut définitivement aboli le 9 octobre 1847.

L'île est rétrocédée à la France officiellement le 16 mars 1878 et rattachée alors à la Guadeloupe dont elle devient une commune en 1946. En 1957, David Rockefeller y achète une propriété et l'île amorce sa transformation en une destination touristique haut de gamme.

De 1962 à 2007, les communes de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy ont constitué le 3e arrondissement de la Guadeloupe (" les îles du Nord "), étant administrées par un sous-préfet ayant sa résidence principale à Saint-Martin. Le 7 décembre 2003, les électeurs de Saint-Barthélemy ont approuvé par consultation populaire, avec une participation de 78,71 % et 95,51 % des suffrages exprimés, un projet institutionnel faisant de leur île une collectivité territoriale à assemblée unique détachée du DOM-ROM de la Guadeloupe. Les premières élections territoriales de Saint-Barthélemy sont convoquées en juillet 2007 et l'île devient, le dimanche 15 juillet 2007, officiellement collectivité d'outre-mer : la commune de Saint-Barthélemy est dissoute, de même que l’arrondissement départemental et le canton.

Saint-Barthélemy se situe à 230 km au nord-ouest de la Guadeloupe, et à 25 km au sud-est de Saint-Martin.

C’est une île montagneuse faite essentiellement de roches volcaniques d’environ 21 km2 (24 km2 avec ses îlets).

Elle possède 32 km de côtes. Sa population totale à compter du 1er janvier 2012 s’élève à 9 000 habitants.

Le point culminant de l’île est le morne de Vitet, à 286 m.

L’île est entourée de nombreux îlets parmi lesquels l’île Chevreau, Coco, île Fourchue (important mouillage de plaisance), île Frégate, La Tortue, île Le Boulanger, Les Grenadins, Pain de Sucre, île Pelé, île Petit-Jean, Toc Vers, Gros îlets, …
L’île dispose d’une zone économique exclusive (ZEE) de 4 000 km2.

Un formulaire est à votre disposition pour toutes demande d'information. Contactez-nous
Exclusive Caraibes - www.caraibesexclusive.com - RCP / Garantie financière - Liens -Partenaires - SoualigaProd